AUX CATHOLIQUES INQUIETS POUR LEUR LIBERTE DE CONSCIENCE et CELLE DE LA REPUBLIQUE …

DIRE A HAUTE ET INTELLIGIBLE VOIX (EN CITOYENNE CATHOLIQUE FIDELE AU MAGISTERE)
N’EST PAS IMPOSER (UN VOTE PARTISAN, NI REMETTRE EN CAUSE LA LAICITE) !

1er mai 2012 : le couple Barjot-DeKoch en promenade au Trocadero.

A la suite de mon engagement du 25 avril dernier sur notre ProfessiondeFoi2012, qu’ont signée plus 4500 personnes dont Denis Tillinac, éditorialiste, Charles Beigbeder, président de Poweo, François Miclo, éditorialiste de Causeur, Claude Bébéar, Président de l’Institut Montaigne, Chantal Delsol, philosophe, Lynda Asmani, conseillère de Paris, Philippe Ariño, essayiste de l’homosexualité, Elisabeth Monfort, ex Député Européen, Marc et Florence de Leyritz, fondateurs d’Alpha France Jean-Baptiste Maillard, essayiste, Thomas Gueydier, père de famille, Violaine Veauvy, étudiante, Guillaume Delpit, père de famille, Hervé de Trogoff, père de famille, Béatrice Bourges, présidente du Collectif pour l’Enfant, Charles Consigny, auteur, etc.

Puis, avec mon engagement du 30 avril où, avec certaines d’entre elles, j’ai fait le choix pour le 2nd tour de la Cohérence de Vote, tout en rappelant et laissant aux 4500 signataires leur Liberté de Foi,

des voix catholiques perplexes, inquiètes, voire furieuses se sont élevées (René Pujol, Bernard Richard, Emmanuel Delhoume et d’autres encore) pour remettre en cause la légitimité de ma démarche catholique dans cette élection française – et même mon authenticité de catholique toujours.

Il m’est avant tout fait reproche de mon annonce catholique, explicite et médiatique*,
à voter contre le programme de François Hollande.

Dire ce qui me fait vivre
Pour ceux qui s’interrogent sur le mandat que je n’aurais pas reçu pour m’exprimer ainsi dans l’espace public, je dis seulement ceci : mon mandat de fidèle laïque me vient, comme pour chaque baptisés, de mon baptême célébré le samedi 24 novembre 1962 et a été confirmé par ma conversion que je peux dater du 21 janvier 2009, pour faire court. (Plus de détails in Confessions d’une catho branchée, Plon, 2011)

Pour ceux de mes frères chrétiens – voire catholiques – qui estiment que la foi ne doit pas orienter et déterminer un choix de gouvernement politique sous prétexte de laïcité républicaine, je leur rappelle – ou leur annonce – droit dans les yeux jusqu’au fond de l’âme, que Celui qui a sauvé ma vie et la guide aujourd’hui, c’est Jésus-Christ, fils de Dieu fait homme pour sauver l’Humanité. Il est passé par moi.
Pas la République française, pour aussi respectable et digne d’adhésion qu’elle soit, et que j’ai servie honnêtement, en militante et en professionnelle, pendant 20 ans. Et dont je suis toujours et fièrement citoyenne.

Mais aujourd’hui j’ai compris : c’est avec Lui pour tout, ou pas du tout. Je suis avant tout citoyenne du Christ. Car sans Lui, je ne serais citoyenne de rien. Ni de France, ni d’Europe, ni de mon prochain. Surtout je ne serais plus là pour vous le dire aujourd’hui.

Devoir moral de cohérence entre ma Foi et ma citoyenneté
C’est parce  que je vis et me détermine en catholique fidèle au Magistère que je suis l’enseignement de celui-ci comme guide moral et spirituel. J’ajoute qu’en tant qu’"attachée de presse" ad hoc et médiatique de nos saints papes Jean-Paul II et Benoît XVI, je connais et approuve pleinement notre binôme d’évangélisation papal qui rappelait avec fermeté en 2002 dans une Note adressée spécialement aux catholiques engagés en politique et rédigée par le cardinal Ratzinger « que la conscience chrétienne bien formée ne permet à personne d’encourager par son vote la mise en œuvre d’un programme politique ou d’une loi dans lesquels le contenu fondamental de la foi et de la morale serait évincé » . Il n’est permis à personne de « soutenir par son vote » des programmes ou des lois qui contreviennent gravement à la dignité de la personne humaine créée à l’image de Dieu.

C’est pourquoi quand le Magistère, du pape aux Evêques de France**, rappelle avec force trois critères de jugement premiers (dans l’ordre d’énumération chez les évêques, déclarés "non-négociables" par le pape) que sont la vie, la famille, la liberté d’éducation, TOUS transgressés du début à la fin de vie par le programme Hollande (légalisation de l’euthanasie, extension de l’adoption plénière et du mariage civil pour les couples de même sexe, légalisation de la recherche sur l’embryon humain, remboursement à 100% et généralisation des centres IVG dans tous les hôpitaux (voire même constitutionalisation de l’IVG avec Mélenchon), et durcissement de la laïcité avec la constitutionalisation de la loi de 1905, sans parler de la fameuse Lettre au CNAL), mon vote ne saurait le choisir, mais surtout doit l’empêcher d’accéder au pouvoir.

Le vote blanc, nul ou l’abstention favorisent le vote Hollande. Un seul annule le vote Hollande : le vote Sarkozy.
Je traduis ainsi en terme technique et explicite du 2nd tour le raisonnement logique qui fait primer ma conscience chrétienne selon mon Eglise. (Enfin, ce que j’en comprends sous ma choucroute de blonde !)

Dire n’est pas imposer !
Comprendre cela dans son salon ou dans sa chapelle est une chose. Le dire publiquement pour éclairer le vote des autres catholiques– et au-delà ! –, en est une autre. Cette façon de s’afficher est étrangère, je ne le vois que trop, aux mœurs prudentes – voire pudibondes – de nombre de laïcs catholiques de France. Heureusement, certains s’en affranchissent, comme Koz qui prend ses responsabilités.

Moi, mon devoir de catholique est de dire le Christ, et de traduire dans chaque geste de ma vie ce qu’Il me dit, notamment par son Evangile et son Eglise. Mon devoir de citoyenne est de dire en conscience, éclairée par ma foi et ma raison, comme des milliers d’autres citoyens éclairés par leur raison et leur foi – y compris athée – dans notre République médiatique, ce que je sais de meilleur – voire de moins pire – pour mon pays et pour mon prochain.

Mais en citoyenne catholique, je laisse aussi toute liberté de conscience. Cette liberté de l’autre n’empêche pas mon annonce explicite. Parce que mon annonce est mon devoir de ne pas soutenir par mon vote de personne publique des programmes ou des lois qui contreviennent gravement à la dignité de la personne humaine créée à l’image de Dieu.

Mon devoir catholique c’est dire mon choix publiquement* en Cohérence de Vote, tout en laissant cette annonce exister dans une alternative de liberté (le fameux bulletin téléchargeable Jésus2012).

Nous laisser le temps d’évangéliser !
Enfin, certains autres de mes frères contestent ce choix, au motif que seul le délai d’application des réformes de Hollande serait différent, et qu’à terme, Sarkozy président laissera passer les divers bouleversement sociétaux de la même façon. Là encore je me tourne vers le Magistère, et je comprends ce qu’il demande aux fidèles laïcs : EVANGELISER ! Un synode pour la Nouvelle Evangélisation en octobre 2012 n’en est pas le moindre des signes ! Ca tombe bien ! C’est ce à quoi je m’attache depuis janvier 2009 par les diverses publications que je signe et le autres actions médiatiques et de terrain que je mène, suivie par de plus en plus de monde (Facbook et Twitter réunis).

Il nous faut donc (gagner) du temps pour évangéliser. Oui, le bilan vital, familial, de liberté d’éducation, et charitable de Nicolas Sarkozy laisse plus qu’ à désirer.  Oui, axer sa fin de campagne sur la seule immigration sans reprendre dans le débat télévisé la moindre considération du plus faible, à venir, à mourir, ou souffrant, n’est pas forcément rassurant.

Mais il existe les discours du Latran et de Ryad de 2007 et 2008, et cet ultime discours de campagne en Vendée de ce jour, qui portent les promesses d’une réelle conversion.  En priant et faisant à nouveau, avec Notre-Dame de France, Sarkozy président, nous maintiendrons, vous maintiendrez la législation actuelle. Et nous aurons le temps d’évangéliser, jusqu’à l’Elysée.

En cas inverse, les changements sociétaux, estampillés "nouveaux droits acquis", seront quasi-impossibles à remettre en cause (voyez l’Espagne et le nouveau gouvernement de droite). D’où ce choix du statu-quo, mais assorti de cette condition sine-qua-non : catholiques et chrétiens de toutes sensibilités, il va falloir vous lever et bouger ! Il n’est plus possible de rester couchés comme nous l’avons fait pendant 50 ans.

Chers frères et sœurs catholiques et assimilés, si par miracle, par votre prière et votre vote, ce dimanche 6 mai, Nicolas Sarkozy est reconduit à la tête de la patrie, demandez à en être récompensés. Il n’est plus question pour vous de pousser un ouf ! de soulagement puis de rentrer vous taire bien au chaud. Demandez à rendre grâce à Dieu et remercier Marie par celui que vous aurez rétabli.

Dimanche 20h01 : appel à la Prudence, voire à la Résistance !
Alors, dès ce dimanche 6 mai, Sainte Prudence, à 20h01, je lancerai avec ceux qui voudront sur ProfessiondeFoi2012 un appel aux catholiques et aux hommes et femmes de bonne volonté qui sauront prendre leurs responsabilités de citoyens chrétiens, d’origine chrétienne, d’humanistes – pour notre Foi, notre France de culture chrétienne et humaine, et pour une "écologie" de l’Homme préservée au cœur de notre société, et au centre de notre planète.

Et surtout pour montrer Dieu à César, pour que César ne se prenne plus pour Dieu.

Frigide Barjot,
vendredi 4 mai 2012, 23h58

* consultables sur

http://www.robertmenard.fr/2012/05/03/france-que-vas-tu-faire-des-promesses-de-ton-bapteme-et-a-ton-prochain/

http://www.ktotv.com/videos-chretiennes/emissions/edition-speciale.html

http://radionotredame.net/emission/le-reportage/04-05-2012/

** de notre Pape Benoît XVI ce vendredi 4 mai 2012 aux nouveaux ambassadeurs

http://www.zenit.org/article-30733?l=french

** de l’évêque de Blois Mgr de Germiny ce 27 avril 2012

http://www.catholique-blois.net/rubriques/haut/actualites/chronique-de-mgr-de-germiny-du-27-avril-2012

About these ads

14 Commentaires on “AUX CATHOLIQUES INQUIETS POUR LEUR LIBERTE DE CONSCIENCE et CELLE DE LA REPUBLIQUE …”

  1. Rozenn dit :

    Merci! En UDP pour que les Français catholiques ( et chrétiens et/ou humanistes) votent en âme et conscience et résistent demain…

  2. bonsoir

    petit citoyen provincial, alité , handicapé à vie à 45 ans (j’en ai 52, cela fait 7 ans déjà…), Chrétien, fier de l’être, j’aime vos prises de position et vous suit dans vos écrits et démarches !

    continuez le combat que vous menez, nous vous soutenons ….

    sachez que mes prières se joindront aux vôtres dans le combat pour la vie et tout simplement "le bon sens " !!!

    Patrick

  3. premierement dit :

    Il faut que les cathos arrêtent avec cette sarkomanïa malsaine. Sérieux, il y a plus de cathos en ce moment qui se battent pour défendre l’ex-mari de la femme de Jacques Martin qu’il y en a pour aller réciter des chapelets dans les églises, faire des retraites ou aller distribuer de la bouffe aux clochards !

    Sarko est un menteur et un retourneur de veste. Il faut qu’il prenne son solde de tout compte et qu’il dégage. Il soutient l’avortement, le pacs (qui est déjà une forme de mariage homosexuel !!!!), la théorie du gender et il a enterriné le traité européen alors que le peuple français avait voté contre. Aucun catho ne peut défendre ce type.

    Sarko t’es mauvais, zéro pointé, refait tes tallonnettes et allez ouste du balais !

    • marrie dit :

      rejeter l ‘imparfait pour amener le pire, n’est jamais une solution; si vous êtes catholique, revoyez le principe du "choix du moindre mal" en toute circonstance…
      Relisez le catéchisme de l’église catholique (disponible en format de poche) et le "Dictionnaire de orale catholique" de Jean-Louis Bruguès (ed. CLD) par exemple…
      et faites comme moi, lisez les ouvrages de Jean-Paul II, et de Benoît XVI…on a tous beacoup à en apprendre, et notre formation de chrétien n’est jamais complète…
      Amicalement

      • marrie dit :

        "je vomis les tièdes"… "Si le sel s’affadit que rester-t-il?" etc…
        il est plus que temps que les catholiques relèvent la tête pour défendre le Christ!

  4. bonjour Madame,

    Rassurez vous, aucune ‘sarkomania" de ma part, loin de là, mais entre les deux maux proposé à l’issue du second tour, il s’agit pour moi de faire barrage à tout prix à celui qui fait partie de ceux qui s’allient avec le communisme ….

    figurez vous que je faisais partie des militaires qui étaient au Drakkar à Beyrouth lors de l’attentat qui vit nombre des miens frères d’arme tomber, et que la seule réponse courageuse du gouvernement socialo communiste de l’époque fut l’envoie de missiles sol air qui nous vengèrent ……… 54 victimes chez nous, et tenez vous bien, une CHEVRE chez eux !!!!

    voyez la confiance que j’ai en eux ….

    j’étais à OUVEA

  5. Léna dit :

    Bravo pour oser dire tout ça, même si cela ne va pas dans le sens du (soi-disant) modernisme de pensée! Je vous approuve et vous soutiens.

  6. marrie dit :

    pourquoi un ou une catholique n’aurait-il pas droit à la liberté d’expression garantie par la Constitution, alors que n’importe quel homme politique, vedette, ou quidam, en aurait le droit?
    - les catholiques seraient-ils des citoyens de second choix? si c’est le cas, qu’est-ce qui nous oblige à l’accepter?
    - ou des peureux, prêts à renier le Christ par peur du qu’en-dira-t-on?

    Les 3/4 des journalistes votent à gauche, les 3/4 des enseignants aussi….tous ne sont pas des "idiots utiles" mais certains oublient leur mission qui est d’informer, de former, et non d’imposer leurs idées, fussent-elles pleines de bonnes intentions; l’enfer en est pavé!

  7. Olivier dit :

    "Et Jesus prit le bulletin de vote UMP et le mit dans l’urne." Fb 4, 05.

  8. Bender dit :

    Le mariage civil pour les couples gay ? Comment le voir comme une atteinte à la famille ? Vos raccourcis sont scandaleux et mensongers. L’adoption plénière est également le seul moyen pour certains couples, à la mort d’un des deux parents, de pouvoir garder l’enfant qu’on a élevé. Quant aux élucubrations sur l’euthanasie ou l’IVG, elle ne tiennent que de la désinformation. Il est sincèrement dommage d’user d’argument fallacieux et aussi faux. Notre société connaitra deux avancées majeures durant ce quinquennat : le mariage et l’adoption par les couples gays et lesbiens, et le droit de vote des étrangers. La dernière avancée majeure en France reste l’abolition de la peine de mort et avant cela, la légalisation de l’IVG. Qu’on se le dise, aujourd’hui, le progrès à pris le pouvoir, au détriment d’une société réactionnaire qui a divisé le pays durablement.

  9. RIEDEL ALAIN dit :

    Commentaire d’un ami prètre qui me charge de vous adresser son message : il aimerait que vous exigiez des excuses?

    Je me suis imposé de regarder la clôture des Jeux Olympiques chez un ami qui lui a la télévision.
    Cela m’a coûté, car je n’avais pas encore fait ma deuxième heure d’Adoration devant Jésus Hostie ce jour-là.
    Enfin, une fois n’est pas coutume.
    Seulement, j’avais disposé à la droite de mon écran de télévision un grand poster plus grand que l’écran, du “Christ Miséricordieux” de soeur Faustine.
    Et c’est bien avec Jésus que j’a voulu vivre cette soirée, acceptant ce “bain culturel” auquel je ne suis pas préparé, découvrant des stars que j’ignorais.

    Seulement voilà, une star qui a offert son spectacle devant les 80000 personnes du stade et les caméras du monde entier m’a profondément heurté.
    Ce chanteur avait réalisé une chorégraphie qui multipliait les personnages liés à la crucifixion, en y ajoutant des nones. Ces dernières étaient habillées en religieuses sur patin à roulette, offrant à l’occasion des images provocantes telle celle-ci qui soulève sa robe pour laisser voir ses dessous intimes aux couleurs du drapeau Britannique. Quel scandale!
    Au pont que le commentateur Français a reconnu que c’était un spectacle , je cite: “un peu “blasphématoire” il est vrai, mais tellement ostentatoire.”

    J’imagine que le même chorégraphe aurait eu du mal à mettre en scène à la place des nones, des femmes en bourka sur patins à roulettes montrant leur dessous intime…
    Ecoeuré, j’ai quitté l’écran sans attendre la fin du spectacle.
    A ton avis, existe-t-il une association qui pourrait recevoir des signatures et exiger des excuses?
    Avec nos remerciements UDP alain riedel


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 161 followers