INQUISITIO : ON N’EST PAS DES GOGOS ! [Revue de Presse]

Merci à Stéphanie le Bars pour ce papier lisible aussi ici

Entre consternation et dérision, des cathos s’insurgent contre la série télé Inquisitio

La série d’été Inquisitio proposée par France 2 et dont les deux premiers épisodes ont été diffusés mercredi 4 juillet, met en émoi une partie des catholiques. Tout en reconnaissant la période "difficile" que constitue l’Inquisition dans l’histoire de l’Eglise catholique, ils contestent l’image caricaturale que donne cette fiction de l’institution  au 14ème siècle.

Le porte-parole de la conférence des évêques de France lui-même a réagi. Dans un communiqué publié mercredi, Mgr Bernard Podvin écrit: "je pleure et m’indigne de songer qu’à l’audimat, beaucoup risquent de se croire instruits par cette manière tendancieuse d’honorer l’histoire humaine et religieuse….". "Plusieurs universitaires médiévistes, peu suspects de complaisance envers l’Eglise catholique, nous disent combien ils sont atterrés par cette série", assure-il et de citer "entre autres points scandaleux, le traitement indigne réservé à la grande mystique Sainte Catherine de Sienne". C’est en effet ce dernier point qui est le plus attaqué par les catholiques.

Une fronde justifiée?

Frigide Barjot, pseudonyme de l’humoriste du groupe Jalons,  catholique militante très active dans la cathosphère dénonce "une nouvelle et grossière charge anti-catholique". Récusant l’image de "véritable terroriste bactériologique de la peste, qui n’hésite pas à répandre la mort", donnée à Catherine de Sienne par le feuilleton, elle  se dit "bouleversée par ce mensonge outrageant sur la personne de  la Sainte, théologienne mystique, patronne et docteur de l’Eglise, qui passa sa vie à tenter de la réunifier autour d’Urbain VI,  par sa prière et ses inlassables recommandations de paix – et de demandes de grâce pour les hérétiques condamnés par l’inquisition". Elle invite les téléspectateurs à protester auprès de France 2, demande à la chaîne d’organiser un débat avec des historiens et renvoie sur des liens pour "rétablir la vérité avec douceur, respect et humour".

"Nous ne voulons pas défendre l’indéfendable, souligne aussi "Edmond Prochain", blogueur reconnu dans le milieu catholique. "Ce n’est pas pour rien que Jean-Paul II a demandé pardon pour certaines horreurs commises pendant l’Inquisition, mais cette série est bourrée d’idées reçues et d’erreurs qui vont être intégrées par le grand public", regrette-t-il sur le site internet de l’hebdomadaire La Vie qui consacreun long article à cette fronde. Le magazine voit aussi dans Inquisitio une succession de de "raccourcis historiques, de clichés redondants, et une mise en scène proche de la science-fiction".

La Croix, qui écrit que " la série se garde bien de sombrer dans le brûlot anticlérical", rapporte néanmoins que Nicolas Cuche, le réalisateur d’Inquisitio reconnait que son Moyen-Age tient plus "de la science-fiction et des jeux vidéo" que de "la vérité de reconstitution". Interrogé par l’AFP, ce dernier se défend d’avoir voulu faire un brûlot anticlérical mais dénonce le fanatisme religieux. "Le Moyen-Âge est le miroir déformant d’une réalité actuelle qui renvoie au repli communautaire et à l’obscurantisme religieux", estime-t-il encore.

Certains catholiques ont choisi la dérision ou renvoient à des ouvrages sur l’Inquisition pour battre en brèche les "clichés" de la série. Une bande annoncedétournée d’Inquisitio a été mise en ligne en début de semaine par un groupe de jeunes blogueurs catholiques. En quelques questions-réponses,  un mini-site a aussi été créé pour l’occasion, L’Inquisition pour les nuls.

Sur Twitter et internet, d’autres internautes chrétiens préfèrent marteler qu’Inquisitio n’est  qu’une "fiction" et que l’Eglise catholique a  d’autres combats médiatiques à mener.

Stéphanie Le Bars

Radio Notre Dame – La Voix Est Libre - 11.07.11

 "Inquisitio, la série télé de l’été de France 2: quels rapports entre histoire et fiction, Eglise et médias."

Réécouter l’émission (placer le curseur à 38’28)

Invités : Nicolas CUCHE, réalisateur et co-créateur la série "Inquisitio" , Didier le FUR, historien. Publie "l’Inquisition – enquête historique en France XIIIe -XVe siècle" (Tallandier), Patrice de PLUNKETT, journaliste, spécialiste des relations Église-media, Jean-Pierre DEDIEU, historien, directeur de recherches au CNRS, spécialiste des systèmes politiques et de l’Inquisition espagnole

About these ads

2 Commentaires on “INQUISITIO : ON N’EST PAS DES GOGOS ! [Revue de Presse]”

  1. DECHAUME joel dit :

    Papes paillards ! Le téléfilm INQUISITIO a-t-il dépassé la réalité ?

    Hildebrand, moine de Cluny régna 12 ans sous le nom de Grégoire VII.(1073-1985)
    Or, un concile Lombard excommunia ce Pape pour « adultères, incestes et assassinats … rien que ça ! » Pourquoi tant de haine de la part de ses clercs… ?

    Ce cher Grégoire vivait avec la jeune Mathilde de Toscane à qui il écrivait des mots tendres :
    « Si je suis aimé de vous autant que je vous aime, aucun mortel n’est plus aimé que moi »

    Mathilde avait abandonné son époux, Godefroy le Bossu, Duc de Lorraine.
    Lorsque celui-ci s’avisa de récupérer son épouse, il fut providentiellement assassiné à Anvers.

    Suite à cela, Mathilde fit don de tous ses Etats à Grégoire : Toscane, Ombrie, Lombardie, Duché de Spolète et Camerino, les villes de Reggio, Modène, Parme, Ferrare, Vérone, Plaisance et Mantoue.

    Jean XXII (1316-1334) Pape d’Avignon autorisa, contre espèces sonnantes, les prêtres concubinaires à garder leurs femmes nous rapporte son confesseur Alavarez Pelayo. A sa mort, Jean XXII laissa 25 millions de florins d’or.

    Aeneas Piccolomini (Futur Pie II 1405-1464) écrivait à son ami Schlick, chancelier de l’Empereur Frédéric III :
    J’ai distribué de nombreux coups de ma ‘’dague’’ à des vierges timides et à des femmes voluptueuses. Je bénis les dieux d’avoir échappé si souvent aux pièges des pères soupçonneux et des maris jaloux.

    Arrêtons-là les anecdotes sur les chers papes paillards…. toutes vérifiables pour qui est un tant soit peu documenté.
    Chacun à pu constater que la réalité dépasse souvent la fiction ; il en est de même pour ce téléfilm INQUISITIO.

    Ne doutons pas un seul instant que Mgr. Di Falco et autre clercs sachent tout cela….
    Disons donc qu’il ne faut point jouer aux vierges effarouchées !

  2. Aurel dit :

    Ah là là ces cathos réacs tout juste s’ils arrivent à sortir de la messe sans gerber leur hosti…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 160 followers