Primaires 2016 et filiation homme-femme : leur nom est personne, celui de l’enfant, PMA !

Au lendemain du Conseil national des Républicains,  la réforme de la filiation comme la lutte contre la PMA ont disparu du programme . En conséquence de quoi la PMA avance sans plus aucune retenue à gauche.

Malgré une mobilisation importante depuis le 8 juin dernier avec les militants de Sens Commun et de L’Avenir pour Tous, le programme des Républicains apparaît totalement  vide de toute proposition. Et après l’annonce de jeudi devant ses militants à St Mandé, et samedi en Conseil national,  François Fillon,  qui s’avère être exactement sur le programme de L’Avenir pour Tous pour réformer la filiation,
https://www.fillon2017.fr/participez/famille/
n’a malheureusement pas abordé en public la réforme de la filiation Taubira, face à Jean Jacques Bourdin  sur RMC-Info.

Pourtant il y avait urgence après  les revendications de la Gay Pride.
http://marchedesfiertes.fr/wp-content/uploads/2016/06/revendications2016.pdf

C’est à se demander si le but est de ne surtout pas réveiller notre électorat sur une position qui permettrait efficacement de réformer la filiation « homosexuelle » Taubira.

Comme depuis 3 ans, la réforme de la filiation ne doit absolument pas exister médiatiquement, sauf quand elle est relayée par des candidats ultras minoritaires, ou les associations  « abrogationnistes » dont le discours produit toujours le même effet  : faire disparaître la majorité de l’électorat proHumain, proFiliationHF. Elle est encore pourtant de 68% d’électeurs favorables à un retour sur la loi,  soit  40% pour la filiation et 28% pour l’abrogation  (sondage OpinionWay de mai 2016) .

Mais convertis en candidats, nos 68% d’électeurs pour la réforme de la loi ne représentent plus que  12% d’électeurs pour ces candidats  : dans ces conditions, et sans bouger d’ici là, notre réforme de retour sur la filiation HF ne sera donc jamais au pouvoir. Voilà donc le résultat de la transformation électorale sur notre sujet  :  40% pour la filiation donnent 10% pour Fillon  et  28% pour l’abrogation  donnent  2% pour Mariton +Poisson  :

68% des électeurs pour la réforme se transforment implacablement en 12% d’électeurs pour les élus qui disent vouloir  réformer !

Bref de majoritaires dans la rue nous voilà minoritaires dans les urnes, par le jeu de substitution des électeurs réformistes en pseudo-réformateurs élus par les seuls abrogationnistes

Bilan : en l’absence de toute opposition politique de droite modérée et majoritaire sur ce sujet, François Hollande et Laurence Rossignol avancent allègrement sur la PMA après que F. Hollande a reçu les associations LGBT postGayPride : elles demandent des multiparenté et multifiliation totales, avec tous les modes de procréation ad hoc, je cite : Redéfinir la filiation pour la fonder sur l’engagement parental, ce qui permettrait d’établir la filiation des enfants dès la naissance (avec procédure anténatale au besoin), avec tous leurs parents, indépendamment de leur genre, de leur nombre (pluriparentalité)et de leur mode de conception,et sans passer par une procédure judiciaire. En cas de séparation, cette filiation repensée garantirait les liens des enfants avec tous ses parents.

Et, devant cette demande totale des LGBT  et l’absence sidérale de la droite, elles obtiennent le début de l’ouverture sur la PMA .
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/07/04/97001-20160704FILWWW00043-pma-rossignol-confirme-une-ouverttre.php

C’est ainsi que le marché et les dirigeants politiques ont pris le pouvoir sur la procréation de l’humain et la volonté du peuple.

Après avoir organisé le vote de la loi de filiation « homosexuelle », puis la disparition  du mouvement citoyen de soutien de la demande, aujourd’hui  par son désengagement programmatique, la droite politique valide totalement le passage à la trans-humanité, tout en répétant « personne ne touchera à la loi ! »
On comprend maintenant que « personne » ce sont tous les dirigeants, droite et gauche confondues, qui ont décidé ensemble d’abandonner l’Humain biologique devant le marché, et selon un rituel bien établi : la gauche  avance, la droite valide.
Cette droite politique « modérée » a donc pour nom  « personne », c’est à dire tout le système politique marchand anonyme et libertaire, de droite comme de gauche.

Donc à ne plus toucher à la filiation, c’est toute la suite du système marchand  qui se met en place, selon un plan parfaitement écrit par Mme Théry « sur le mariage, la filiation et la procréation pour tous« .

Les citoyens qui ont compris le stratagème ne comptent plus se laisser faire
C’est compter sans les citoyens que vous êtes et qui n’ont pas renoncé à l’Humain HF, respecté socialement dans son union selon son orientation,  comme dans sa filiation biologique unique, qui est la garantie du respect de son intégrité physique.

Il nous faut donc retrouver le rassemblement citoyen méta-politique, en dehors des réseaux et des partis, pour rassembler la plus grande partie des 68% des électeurs des primaires sur la base des 40 % qui veulent réformer la filiation. Les 28% d’abrogationnistes devront comprendre qu’ils ne peuvent pas, aux primaires des Républicains, demander la suppression de la loi, qui abroge d’abord le sujet-même de la filiation.
Pour ce faire, il nous faut donc, à LAVT,  seule association modérée  proFiliationHF pour tous les couples et hors couples,  d’abord être reçus par le candidat déclaré sur la filiationHF, François  Filllon. Et, si, comme  depuis 3 ans, cela n’est toujours pas possible alors qu’il s’est dorénavant prononcé dans un programme exactement sur notre ligne, cela signifierait que François Fillon est lui  aussi un candidat qui ne sert qu’à récupérer les voix cathos modérées, mais pas trop, car il ne faudrait pas aboutir vraiment sur le contenu de la réforme de la filiation.
Le meilleur moyen de ne pas récupérer trop de voix est donc de ne recevoir que les abrogationnistes qui ont, dans cet objectif, le double avantage d’être une caution catho et d’écraser  toute majorité sur le sujet de la filiation homme-femme.

Les opposants à toute union civile, voilà  les bons partenaires qui  rassurent les LGBT, qui ne veulent évidemment voir aucun modéré capable de gagner sur la filiation. Mais avec l’abrogation, l’électorat s’enfuit et la filiation HF perd à tous les coups, laissant  la PMA gagner elle à coups sûrs ! Et cela ne fait que commencer …
Messieurs les politiques, en ne recevant pas l’association modérée LAVT  depuis 3 ans , vous contribuez vous aussi à ce que l’électorat se volatilise consciencieusement et que la PMA ressorte du bois…

Mais avec un candidat exactement sur notre proposition, les choses doivent pouvoir changer.
Car en gros, François Fillon est exactement sur la position de LAVT et une partie de celle de Sens Commun, faute de mieux,
tandis que Jean-Frédéric Poisson représente exactement  LMPT et les abrogationnistes de Sens Commun

SE RASSEMBLER SUR LE PROGRAMME AVANT LES CANDIDATS
Pour gagner, il  faut pouvoir réunir les deux électorats sur la base modérée qui accepte le couple homosexuel (la position LAVT/Fillon). Dans cette attente qui ne saurait désormais tarder, il reste aux partisans  de la filiation dans le respect de tous les couples d’amorcer la pompe en appelant au rassemblement  sur le seul programme associatif et désormais  politique qui doit devenir un support de développement et de rassemblement  de tout l’électorat. Cela est absolument préférable  au fait de faire campagne  sur les  candidats,  qui divisent par leur multiplicité.
La nuance est de taille et fera toute la différence. C’est ce à quoi nous nous engageons à LAVT : le programme avant les candidats.

Car mes amis, il faut avant  tout  sortir du sempiternel piège de réduction « ad abrogationem » en comprenant que ce sont les cathos eux-mêmes qui ont la solution entre leurs mains en acceptant de se rassembler entre modérés majoritaires ACTIFS ET ENGAGES et les abrogationnistes minoritaires ACTIFS ET  TAISANTS sur le couple homosexuel, laissant les modérés en parler, SANS PLUS JAMAIS LE DENIGRER. C’est la condition sine qua non pour sauver la filiation des enfants.

C’est ensemble que nous devons nous battre non pas contre le couple homosexuel mais  pour le droit de chaque enfant à connaître sa filiation paternelle et maternelle, seul moyen de lutter contre leur fabrication.

Oui,devant cette avancée sur la PMA, il nous  faut réveiller les  68% d’électeurs qui existent bien et arrêter de les faire fuir devant la violence de la négation du couple homosexuel : c’est ainsi que passent  la PMA, la multiparenté et demain la GPA, avec une absence totale de programme chez les Républicains et une opposition politique visible  à 10%, au lieu des 68% de notre opposition citoyenne réelle.

Le fait que la situation juridique change pour la PMA est tout a fait dommageable à la filiationHF, qui était encore de principe pour nombre de situations sauf dans un cas : le couple homosexuel marié, et encore, seulement féminin, car la GPA fait obstacle à l’adoption par le conjoint non géniteur dans les couples d’hommes. La filiation HF était encore valable pour tous les hétéros évidemment, mais aussi pour les homos non mariés et  les célibataires;
Le danger est réel : cette avancée de la PMA validera la filiation homosexuelle par la réalité concrète de son mode de procréation, puis par l’attribution de parenté (présomption de parentalité)  à la naissance, sans passer par le tribunal.

Désormais nous savons pourquoi la PMA va s’ouvrir : de majoritaires dans la rue (68%) nous sommes archi-minoritaires dans les urnes (12%). La seule façon d’inverser cette fatalité est de nous rassembler EN AMONT DU VOTE à plus de 40% de modérés :  le seul endroit est à l’Avenir pour Tous,  association modérée incontournable pour atteindre unis la modération électorale d’un programme Fillon.

Il n’est plus question de tergiverser , la PMA, elle, n’attend pas !
http://www.avenirpourtous.fr/donner/
Vite !



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s